Vendu : Pierre Perrin 52 cm / 500€

L’âge venant, le propriétaire de cette randonneuse Pierre Perrin la met en vente:
Cadre Reynolds 531, hauteur 52 cm sur 53 cm
Triple plateau et manivelles TA (50-40-32), roue libre 6 vitesses 14-30
Moyeux Maxi-Car, dérailleurs Sachs-Huret (Rival touring)
Potence Atax, selle Italia
Prix demandé 500 €
Le vélo se trouve à Montpellier (Hérault) déjà vendu.

Publié dans artisan, occasions | Commentaires fermés sur Vendu : Pierre Perrin 52 cm / 500€

En direct de la SF 2017 de Mortagne

Les confrères tenant le stand de la SF de Mortagne au Perche nous font parvenir une photo, en quasi-direct

Publié dans agenda, billet | Marqué avec | Commentaires fermés sur En direct de la SF 2017 de Mortagne

Il y a 200 ans…

Baron Karl von Drais

Difficile de donner une date précise pour l’invention de la « draisienne », mais c’est le 12 juin 1817 qui semble pertinent, puisque ce jour-là le baron Karl von Drais présentait au public de Mannheim sa « laufmaschine » (machine à courir), constituée de deux roues et d’une poutre, la propulsion étant assurée par la course du sportif juché sur une selle sommaire.

On peut saluer la mémoire du baron, dont la vie fut rendue difficile par ses choix pro-révolutionnaires. Après un exil politique de plusieurs années au Brésil, il est mort en 1851, à peu près ruiné et ayant renoncé à son titre pour celui de « citoyen Drais » en hommage à la Révolution française.

Publié dans matériel | Marqué avec | Commentaires fermés sur Il y a 200 ans…

Vendu, Dejouanet 59 cm, 800€

Une belle randonneuse Dejouanet, récemment restaurée chez Mannheim.

Cadre taille 59 cm, 3 plateaux avant et 6 pignons arrières, moyeux Maxi-Car, dérailleur Huret Duopar, pédales T.A.
Pris 800€

Cette randonneuse a été vendue.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand

Publié dans artisan, occasions | Marqué avec | Commentaires fermés sur Vendu, Dejouanet 59 cm, 800€

Hivernale 2018 : ça se précise

Loïc nous précise les dates d’organisation de l’hivernale 2018 « Manche-océan », ce sera du lundi 12 mars au vendredi 16 mars. Vous trouverez ces détails, ainsi que le rendez-vous, à la page spéciale du menu « futures rencontres ».

Il est au programme de l’hivernale

Publié dans agenda | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Hivernale 2018 : ça se précise

Deux rencontres au Béarn

Pour ceux qui veulent prolonger en automne les sorties de l’été, Josette et Gérard Mayet organisent deux rencontres dans leur région.

Une semaine en Haut-Béarn du 16 au 23 septembre autour d’Oloron Sainte-Marie;

Le weekend du 11 novembre près de Pau (Ousse-Sendets);

Deux pages descriptives sont crées dans le menu « futures rencontres ».

 

Publié dans agenda | Marqué avec | Commentaires fermés sur Deux rencontres au Béarn

Chers confrères,

La confrérie était présente au Concours de machines 2017, sur le stand Idéale. Astiquée, chaussée de pneus Confrérie neufs et montée d’une Idéale 90, la randonneuse Cévennes a assuré et suscité l’intérêt. En tant que confrère j’ai pu apporter la preuve que nous étions des gens motivés. Le Concours de Machines rencontre un vif succès. Le travail fourni par certains constructeurs est colossal. Même si l’on frise parfois le faux-pas esthétique, ça fait du bien de voir des machines artisanales aux finitions soignées. Concernant Idéale, l’accueil de la selle fut enthousiaste pour les plus jeunes, un brin nostalgique pour les vétérans.

Frédéric Ducès

Publié dans artisan, matériel | Marqué avec | Commentaires fermés sur Chers confrères,

La flamme rouge…

… pour le n°42 de notre revue. La mise en page est pratiquement terminée et le « bon à tirer » ne va plus se faire attendre. Pour aider les confrères à patienter (et donner envie aux autres) voici la page de l’édito et du sommaire. Elle ne devrait pas trop bouger d’ici la parution.
Vous pouvez même cliquer dessus pour l’afficher en plus grand.

 

Publié dans journal | Marqué avec | Commentaires fermés sur La flamme rouge…

De l’atelier toulousain de Frédéric Ducès.

Une « exclu » de la Confrérie…

Surpris dans son atelier de l’avenue de Fronton, avant son départ pour Ambert (63), Fred prépare son expédition au 2ème concours des machines qui aura lieu ce week-end, les 30 juin, 1er et 2 juillet. Il y présentera ses selles « Idéale 90 » en compagnie des fabricants de vélos artisanaux. Notre confrère a réquisitionné (amicalement) sa randonneuse « Cévennes », dans le rôle de présentoir, ainsi la Confrérie sera aussi présente à ce concours… Merci Frédéric et bonne participation.

Publié dans artisan | Commentaires fermés sur De l’atelier toulousain de Frédéric Ducès.

L’Aubrac, un plateau ?.. Mon œil !

Un plateau c’est plat ! Et l’Aubrac, pour le moins, ça ne l’est pas ! C’est vrai, qu’à perte de vue l’œil se régale de nature verdoyante : herbages gras, où paissent d’innombrables vaches placides aux longues cornes et aux yeux de starlette, et fleurettes de tous types, mais le tout vallonné à outrance. Partout, ça monte puis ça descend. Et si la tête trouve son compte dans ce spectacle splendide et permanent, les gambettes, elles, reprochent souvent, de muscles qui se coincent et de raccourcissements de souffle.

En sus, Johanne, l’organisatrice, avait crû bon de nous faire par deux fois basculer vers la plaine aux franges du plateau, le jeudi vers Marvejols, le samedi vers Laguiole et Espalion. Le projet n’arrangea pas l’affaire. Car pour remonter de la vallée du Lot, d’Espalion à Nasbinals, pas moins de 25 bornes d’ascension, dont les huit premières à 9%. Certains, nous ne citerons pas de noms je me reconnaîtrai, y ont laissé des plumes et en ont même profité pour roupiller une grosse heure sur la pelouse du bord de route.

Pour le reste, et donc mis à part les pourcentages, qui ne sont que des anecdotes pour les cyclistes entraînés, ce fut un séjour mémorable. Logés dans un gîte superbe que nous avions squatté en totalité, nous avons festoyé gaillardement, entre copines, copains, bonnes bouteilles consommées avec modération et repas préparés par nos cuisinières personnelles qu’il faut ici remercier.
Nous avons, comme il se doit et c’était l’objet du rassemblement, baptisé Aubrac, qui peut, désormais officiellement adoubée, surfer allègrement sur les routes du monde.

Publié dans agenda, voyages | Marqué avec , | Commentaires fermés sur L’Aubrac, un plateau ?.. Mon œil !