Casseneuil : ça se précise

Pour vous mettre en appétit (?), Dédé l’agenais nous montre le restaurant choisi pour les repas lors de l’Assemblée générale de casseneuil. Et il en profite pour rappeler que les inscriptions au gîte sont ouvertes, vous lirez tout sur la page « Futures rencontres / AG 2018 ».

Publié dans agenda | Commentaires fermés sur Casseneuil : ça se précise

La sardinade

T’avoueras qu’on a la scoumoune ! Six mois qu’il n’a pas plu et c’est juste le jour de la « Sardinade », date mémorable de l’inauguration du col des Confrères, que la flotte et la froidure s’invitent dans la plaine de Claret. Mais bon, on s’est un mouillé, un peu caillé, mais les mauvais sujets de l’hiver n’ont pas réussi à nous pourrir la fête. Les sardines étaient fameuses et les cœurs particulièrement chauds. Que six sur la route pour rouler 30 bornes et grimper à vélo au col sur les 17 participants ? Certes, certains se sont dégonflés. Mais restaient les ceusses qui considèrent que c’est quand même pas la météo qui va décider de leur emploi du temps et des créneaux ouverts à leur plaisir du vélo. Non mais des fois !!

Publié dans non classé | Commentaires fermés sur La sardinade

Un 11 novembre…vert

Cette année la rencontre du 11 novembre s’est déroulée dans un Béarn qui tenait à justifier sa réputation de verdoyante contrée. Ce fut donc arrosé…

Publié dans agenda, voyages | Commentaires fermés sur Un 11 novembre…vert

Préparez l’assemblée générale 2018

Dédé (d’Agen) ne traîne jamais trop pour organiser les choses, vous pourrez trouver à la page adéquate (Futures rencontres/AG2018) un « trois-pages » téléchargeable détaillant par le menu tout ce qu’il faut savoir pour participer à la réunion autour de l’Assemblée Générale confrériale de 2018.

Publié dans agenda | Commentaires fermés sur Préparez l’assemblée générale 2018

La sardinade au col des confrères

A-t-on déjà vu les sardines supplanter le champagne lors d’une inauguration ? Non, bien sûr ! Et bien, nous allons lancer la mode. Déjà, depuis deux ans, les petits poissons bleus avaient viré le vin chaud et la bûche glacée qui, jusqu’à leur intervention, restaient en bonne place pour célébrer Noël. Depuis 2015, à la Confrérie, ce sont eux qui permettent d’attendre, le petit Jésus pour les uns, papa Noël pour les autres.

Mais, en ce 10 décembre 2017, non contentes, comme d’hab., de se faire dorer la pilule pour s’inscrire dans les joyeusetés des fêtes de fin d’année, les sardines régaleront le palais des confrères qui se seront déplacés pour une inauguration hors norme.

J’explique ! Prenez la carte de l’Hérault. Pour les non résidents du territoire, la Michelin au 1 200 000 n° 83. Au nord de celle-ci, qu’ils repèrent Claret, où fut un temps domiciliée notre docte Confrérie. De là, par la D 107, au nord-ouest, qu’ils dépassent Les Embruscalles et grimpent des yeux vers la crête de Taillade. Et bien, au point de basculement vers la plaine de Pompignan est un col. Non signalé, ni répertorié. Voilà la bonne aubaine ! Car nous autres sixcentcinquantistes avons, pour faire reluire un blason qui n’a pas encore retrouvé son aura d’antan, besoin de symbole. Nous allons donc le signaler ce col. Et le nommer ! Comment ? Ben « col des Confrères » bien sûr. Une fois inauguré, en ce dimanche, par le soutien des présents qui y planteront le panneau de bois confectionné par un des leurs et après être montés à vélo et avoir festoyé velu, l’endroit pourra faire l’objet de pèlerinages. Il pourra synthétiser la foi des adeptes et faire régner sur le site une ambiance puissante de motivation permettant au passant de redescendre regonflé pour poursuivre la lutte contre les méchants mercantiles et autres sournois du vélo.

Soyez donc nombreux à venir faire la fête, C’est d’abord de cela qu’il s’agit. Et puis, la révélation n’est pas encore de mise, mais sachez que d’autres projets pourraient bien voir le jour sur ce terroir béni. Parce qu’à la Confrérie si l’on sait s’amuser, ce n’est jamais sans une idée constructive cachée, avant de voir le jour, sous le casque ou la casquette.

Inscription : confreriedes650 AT wanadoo DOT fr
La participation financière sera calculée au plus juste en fonction du nombre de participants.
Patrick

Publié dans agenda, billet | Commentaires fermés sur La sardinade au col des confrères

Aubrac toujours…

Lorsqu’une Aubrac (à droite) rencontre une « itinérances » (à gauche) dans le Cotentin. Cette Aubrac-ci est l’avant-dernière. On peut raisonnablement penser que c’est la Manche en arrière-plan.

Publié dans randonneuse | Commentaires fermés sur Aubrac toujours…

Premières sorties

Premières sorties pour la plus récente randonneuse « Aubrac », qui s’ébroue dans les Alpes-Maritimes. Ici lors d’une visite vers le col de Vence. On peut raisonnablement en déduire que c’est la Méditerranée qui décore l’arrière-plan.

Publié dans randonneuse | Commentaires fermés sur Premières sorties

Occasion : évolution 2 / 51 cm / 800€

Randonneuse de la Confrérie 650 b Évolution 2 prix 800€
Taille 51
Pédalier Shimano   triple plateaux 44/32/22
Ensemble Campagnolo cassette 9 vitesses 13/14/15/17/18/21/23/25/28.
Cros Raymond: tel 04 11 83 22 58 (le soir)

Publié dans occasions, randonneuse | Commentaires fermés sur Occasion : évolution 2 / 51 cm / 800€

Le 11 novembre, pour un coucou a Phoëbus

Bon, messieurs dames si vous désirez participer à la prochaine rencontre de votre association chérie va falloir penser à vous inscrire. Ce sera pour le week-end du 9 au 11 novembre, dans un endroit où nous garantissons, pas par contrat tout de même, une atmosphère sèche et brillante et une température batifolant un minimum au-dessus du dix au thermomètre. Nous serons à Sendets, la capitale du Béarn. Peut-être, pour des raisons obscures, connaissez-vous mieux Pau, qui se trouve dans sa proche banlieue ? Trois jours durant, nous sillonnerons les petites routes du pays de Morlaas au Nord, au piémont Pyrénéen au sud, avec quelques ascensions de cols gentils dont Gérard, notre hôte, conserve l’itinéraire. Il y a quelques années déjà, comme le temps passe, le copain nous avait accueilli en son fief pour un séjour d’assemblée générale resté dans les mémoires.

L’endroit est riche et parfaitement capable de combler nos cerveaux avides de découvertes et de cultures en tous genres. Quant à la gastronomie locale, elle est, elle aussi, apte à rassasier nos appétits aiguisés accompagnées, question liquide, par le magnifique Jurançon, que nous consommerons avec modération mais quand même avec plaisir.

Pour le reste, Gégé vous renseignera au 05 59 81 85 11

Publié dans agenda, pratiquer | Commentaires fermés sur Le 11 novembre, pour un coucou a Phoëbus

Spécial (double) copinage…

Si vous poussez vos sorties jusqu’à la maison de la presse la plus proche, vous devriez pouvoir y trouver le numéro 14 de la revue « 200 ». Et dans ce numéro, il y a (entre autres) six pleines pages de présentation du confrère Fred (Ducès), de sa compagne Katia et de la (longue) démarche qui conduit à la production de leur selle « Idéale ».

Publié dans artisan, journal | Commentaires fermés sur Spécial (double) copinage…