Le pneu « Confrérie des 650 – Hutchinson »

Le pneu « Confrérie des 650 – Hutchinson », un gros plus pour beaucoup moins

Avant que, provoquant quelques sourires caustiques, ne s’opère par les Etats-Unis le retour du 650 B sous nouvelle appellation 27,5’, comme en d’autres domaines techniques, la Confrérie des 650 avait pris son destin en main. Depuis maintenant 4 ans, elle produit son propre pneumatique.

A partir d’un partenariat construit avec la firme Hutchinson grâce à l’achat d’un moule spécifique, après souscription auprès des membres de l’association, déposé dans l’usine française du manufacturier, située à Chalette-sur-Loing (45), elle a mis sur le marché le « Hutchinson Confrérie des 650 ».

Le cahier des charges, établi par la Confrérie, exigeait du nouveau pneu : une dimension de 584 x 32 B, un poids maintenu en-dessous des 300 g, un rendement optimum et une longévité de 6 000 km.

Partant d’un modèle déjà existant chez Hutchinson, 7 prototypes successifs furent essayés avant de parvenir à la qualité recherchée.

De type skinwall, le « Confrérie des 650 » présente une carcasse en 127 tpi (Thread Per Inches) qui, en croisant dans une fine couche de caoutchouc 127 fils de très faible diamètre par pouce carré, offre une remarquable souplesse. Sur cette carcasse, est collée une bande de roulement en deux caoutchouc distincts : l’un sur le centre de la bande, l’autre sur ses côtés.

Aujourd’hui, le « Confrérie des 650 » s’aligne aux côtés de la kyrielle de pneumatiques dont l’ensemble des manufacturiers inondent désormais le nouveau, mais commun, marché du 27,5’’. Mais sa qualité le place largement au-dessus du lot, pour un prix plus de la moitié moins cher du fait de sa production dans le cadre mutualisé que permet le mode associatif.

Nous mettons en ligne une série d’articles tirés de la revue et composant un test comparatif de plusieurs pneus 650B.

  • n° 39 : préambules pour un test
  • n° 40 : une bonne pression
  • n°41 : le comparatif, mais pas encore publié, nous le mettrons en ligne en 2017.