Toujours sur l’hivernale

En attendant un article « en direct de l’épreuve… » une photo pour patienter. Vous trouvez que ça ressemble à une hivernale, vous ? Moi non plus…

Publié dans hivernale | Marqué avec | Commentaires fermés sur Toujours sur l’hivernale

Ils sont partis ! Les 20 forçats de la confrérie

Ils l’attendaient depuis un moment, l’occasion de s’élancer depuis Pinsac vers Avignon pour l’hivernale 2019 (Enfin le 18 mars, c’est presque une « printanière » ?). Là ils sont juste au départ, sous un ciel couvert mais qui devrait rapidement se lever.

De Pinsac pour rejoindre Avignon ! Mais ils en ch… les pauvres. Obligés de rigoler tout le jour et de s’exposer aux éléments. Ce lundi, pas moins de 80 bornes au soleil, terminées par une bouffe au resto puis par un gros dodo dans un lit douillet. Et demain direction Rodez.
Mesurez votre bonheur vous qui êtes à l’abri au bureau et au taf.

Publié dans hivernale | Marqué avec | Commentaires fermés sur Ils sont partis ! Les 20 forçats de la confrérie

Mise à jour sur la vente de pneus

Comme indiqué dans un précédent article, la Confrérie des 650 à changé sa pratique en ce qui concerne la vente de ses pneumatiques « Confrérie des 650 – Hutchinson ». Elle ouvre désormais ses étagères tout au long de l’année, mais seulement pour ses adhérents à jour de cotisation. Les commandes, au tarif très avantageux pour la première paire (34 € la paire), sans limite de nombre à un tarif autre (25 € chaque pneu au-delà des deux premiers), sont donc à adresser à : utilisateurspneuconfrerie(Replace this parenthesis with the @ sign)laposte.net.

Les pneus sont envoyés par correspondance, le prix d’envoi de 8,50 € ajouté au coût des pneumatiques. Il est bien sûr possible de récupérer « physiquement » les pneus lors de nos rencontre, en économisant le port. Les prix sont détaillés dans le n° 45 de la revue « le Sixcentcinquante ». La mise à jour ponctuelle, c’est que Loïc, qui gère l’opération, est en vadrouille cyclotouriste prolongée, et que les commandes sont donc en attente jusqu’au 15 avril.

Publié dans pneu | Marqué avec | Commentaires fermés sur Mise à jour sur la vente de pneus

Ne soyez pas timides,

Nous le savons par vos courriers ; vous soutenez les efforts et appréciez les réussites que la Confrérie des 650 consent pour développer et faire comprendre les intérêts qu’il y a à utiliser le 650B. Vous poussez même souvent la dévotion jusqu’à ajouter un solide coup de pouce à votre cotisation annuelle.
Alors poussez le militantisme au bout et portez, peut-être pas le gilet jaune qui ne relève pas directement de notre activité, mais le polo vert.
Celui que l’association propose à ses membres et dont elle a vendu un nombre important d’exemplaires. D’une qualité top, d’un vert sobre qui fera de vous au soir de la randonnée un « gentleman » de la bicyclette, frappée du logo confrérial dessiné par notre professionnel perso et tissé façon anglaise, il est dispo auprès de Johanne, notre trésorière, qui, entre deux factures, s’occupera personnellement de votre cas.
Vêtu de ce polo, personne dans le milieu cycliste, quelque peu farfelu d’aujourd’hui, ne pourra plus ignorer votre appartenance à une certaine aristocratie pédalante. Prétentieux ? Un peu… mais vu le nombre de clampins pédalant qui simplement suivent la mode de l’instant avant de passer à autre chose, peut-être n’est-il pas inutile de rappeler la noblesse de la machine vélo.

Publié dans billet | Commentaires fermés sur Ne soyez pas timides,

Des jantes…pour tandem

Nous avons récemment appris qu’un réparateur vélo situé à Gisors, à l’enseigne « la p’tite reine » a un stock de jantes Rigida 650B en 48 trous et 72 trous, ce qui devrait intéresser les tandemistes. Nous n’en savons pas plus, les indications sur l’image jointe. Donc si vous êtes intéressés, le mail c’est pas276095(Replace this parenthesis with the @ sign)gmail.com.

Publié dans artisan, jante | Commentaires fermés sur Des jantes…pour tandem

Du Doliprane pour l’ami Pierrot

Un confrère détiendrait-il une boîte de Doliprane dans le fond de sa sacoche ? Oui parce que notre Pierrot de Souillac, organisateur zélé et de haut vol, souffre ces dernières semaines de céphalées violentes. L’homme est coutumier du fait car il souffre d’organisationite stressante. Des douleurs puissantes qui le saisissent dès qu’approche la date de départ de l’une de ses sorties cyclistes.
Et la dernière en date, qui prendra le départ le 18 mars prochain, l’hivernale confrériale 2019, a provoqué une crise majeure qu’il a du mal à gérer.
Pour la nouvelle édition de ce voyage itinérant hivernal, les participants seront 20 sur la route. Nombre pour la première fois atteint lors d’une organisation qui, de par sa date précoce, peut se heurter aux frimas et à la douche céleste. Du fait du nombre et concrètement, notre copain s’est copieusement prit le chou pour loger son monde, tant en cette période dite « hors saison » (nouvelle connerie sociétale : comme s’il fallait le bon vouloir météorologique pour faire ce que l’on a envie. ndlr), les établissements aptes à recevoir les voyageurs sont rares à être ouverts. Second critère qui plombe les vaisseaux sanguins du cerveau de notre homme : le fait que le groupe doit franchir le col du Perjuret. « J’espère que la neige ne nous empêchera pas de passer ! » Qu’il s’inquiète notre Pierrot. Nous autres du Languedoc avons beau lui expliquer qu’à 1 031m d’altitude et à la mi-mars, il est peu probable qu’il faille faire appel au chasse-neige, rien n’y fait, le copain stresse à s’en faire péter le ciboulot.
Bref, tout cela pour vous dire que l’hivernale Pinsac – Avignon se prépare et que tous ceux qui vont y participer sentent monter les picotements du plaisir anticipé. Quant à la santé de Pierrot, si le Doliprane ne le calme pas, nous tenterons la Lamaline.

Publié dans hivernale | Commentaires fermés sur Du Doliprane pour l’ami Pierrot

Une star sur les bords de Garonne

La (belle) selle Idéale est en option au moment de l’achat, et la sacoche avant est celle du premier acheteur (pas fournie en standard)

Ça y est, « Aubrac II » a fait son entrée dans le monde. Elle a été présentée dans le cadre du festival « La roue tourne » ce week-end à Roques-sur-Garonne (31). Elle y a fait son petit effet, bien que la majorité du public ne soit déjà loin d’elle dans les rêveries délirantes des pseudos créateurs du vélo de demain. Mais qu’importe, reste la part de cyclos, curieusement très jeunes souvent, qui, las et revenus du kleenex et de la société de consommation qui jette le soir ce qu’elle a encensé le matin se tourne vers le durable, le pratique et le juste prix.

Les responsables présents, ainsi que le sympathique propriétaire de la star, ont passé à ses côtés une belle journée ensoleillée en se desséchant les muqueuses labiales à expliquer les tenants et les aboutissants du projet. De belles touches, de bons espoirs et des rencontres sympas : une journée positive même si, comme nous y sommes habitués dans le contexte présent, il ne faut pas s’attendre à des miracles du côté des retombées.

Publié dans matériel | Commentaires fermés sur Une star sur les bords de Garonne

Ne m’appelez plus… Compass

Du changement de l’autre coté de la mare, là-bas sur la cote ouest. Jan Heine nous annonce que la partie cycles de son entreprise abandonne définitivement le nom de Compass pour devenir complètement « René Herse cycles » , avec un nouveau logo à la clef.

Publié dans matériel | Commentaires fermés sur Ne m’appelez plus… Compass

Concours de machines 2019

Le concours de machines est relancé en 2019, et il revient (après quelques infidélités du coté du gravel) aux fondamentaux de la randonneuse longue distance, puisqu’il utilisera le Paris-Brest-Paris 2019 (du 16 au 22 août) comme épreuve-support .

La machine présentée devra donc satisfaire en tout point au règlement de l’épreuve gérée par l’Audax-club de Paris (éclairage, autonomie), avec quelques exigences supplémentaires : protection contre les projections d’eau, emport d’un duvet, démontage facile de la roue arrière, repliage éventuel de la machine…

On voit que l’accent est mis sur la fonctionnalité et la fiabilité (plus de 1.200 bornes, il faut les faire) et à l’arrivée, on peut espérer voir des machines affutées. En cliquant sur le logo, vous pourrez voir le cahier des charges détaillé.

Publié dans artisan, matériel | Commentaires fermés sur Concours de machines 2019

Dans le mystère de l’atelier…

Le premier exemplaire de notre future Aubrac II est en courte finale dans l’atelier. La sortie est pour très bientôt (non, le fil électrique n’est pas définitif, il passera dans les tubes…)

Publié dans non classé | Commentaires fermés sur Dans le mystère de l’atelier…