Ça y est, nous sommes arrivés! Nous voulions voir Vierzon et ben nous l’avons vu.
Cela dit, et sans vouloir vexer personne, rien ici de « trans-cen-dan-tal ». Impression renforcée par un ciel de grisaille qui vapotte un crachin fumeux.
Résultat: 114 km au compteur.
Mais bon le temps madame, que nous importe, le paysage, on s’en est contenté et c’était bien quand même. Au final, on s’ est bien régalé.