Historique

C’est un fait, depuis la normalisation des diamètres de roues au cours du premier tiers du 20è siècle, le 650 B fut l’équipement privilégié et incontournable du randonneur à bicyclette ainsi que celui du cycliste utilitaire.

Hélas, pour de basses raisons commerciales, en concurrence avec les beaucoup plus demandés 700 C, image valorisante de la course, et 26 pouces du VTT, à connotation aventurière, le 650 B fut dans les années 1975 poussé vers la sortie et vers une disparition que certains appelaient de leurs voeux.

Créée en 1995, la Confrérie des 650 entendait regrouper les utilisateurs de ce standard qui correspondait parfaitement à leur pratique. Preuve de la justesse de son analyse consistant à ne pas abandonner un diamètre de roue ayant fait la preuve de son efficacité, son retour récent et relativement massif par les Etats-Unis (27,5 pouces = 650 B).

En 1998, désireuse de maintenir la disponibilité des machines semi-artisanales que, ni les industriels, ni les artisans ne souhaitaient plus assurer, la Confrérie se lance dans la production de ses propres randonneuses, dans un cadre totalement bénévole et, de ce fait, d’un coût sans concurrence. 450 machines « Confrérie » sont aujourd’hui en balade en France et dans le monde

Sur le même schéma, l’association produit, grâce au moule qui lui appartient et à son partenariat avec la firme Hutchinson, son propre pneumatique, accessible dans le monde entier.