Douze à table autour de la galette soufflée

Pour le moins les 12 participants à la sortie galette de ce dimanche 13 janvier ne risquaient pas de sentir le renfermé. Nous nous sommes vus copieusement ventés par un grand abruti de souffleur qui n’a pas compris qu’il n’y a pas de bougie d’anniversaire sur la galette des rois. A tel point qu’Alain, toujours caustique, remarquait, une fois atteint notre lieu de dégustation que : « …le parcours d’aujourd’hui, par jour de grand vent, il doit être difficile !.. »

Mais bon, le soleil était présent ainsi que la bonne humeur. Il aurait fallu plus pour nous gâcher la journée.

Après donc une grosse trentaine de bornes, nous avons posé nos 24 fesses (2 par participant) dans l’herbe frisquette, puis sorti la croûte du sac et la casser avant de tirer les rois. Vu le nombre de pâtisseries, ils furent quatre. Nous avons de peu évité la guerre des fèves type guerre des roses en optant pour un triumvirat à quatre façon Consulat. Première décision de l’autorité naissante : descendre vers Sète par le col de la Tortue afin d’aller voir la mer. Aussitôt dit, aussitôt fait.

En fin d’après-midi, traversant Frontignan, chacun dans sa direction propre rejoignit ses pénates.

Tellement tous nous fûmes heureux de notre journée festive, que notre Raymond nous gratifia d’une proposition dont nous vous rendrons bientôt compte et qui, porteuse d’une idée forte, n’en rejoint pas moins la suite de la journée galette. A suivre et tenez-vous au courant…

Ce contenu a été publié dans agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.