Une revue

Le travail de la Confrérie c’est aussi la parution semestrielle d’une revue qui donne un point d’ancrage aux confrères et aux abonnés concernant la vie de l’association, mais c’est aussi pour eux le moyen de partager leurs trouvailles concernant les nouveautés de 650B, leurs émotions par la présentation de leurs sorties, de leurs voyages (toutes distances acceptées), ou plus simplement le support de leurs réactions.

zeroC’est en 1995 que sort le numéro « zéro » du bulletin de liaison de ce qui n’est pas encore une association. Dès ce premier éditorial, le double but de ce qui va devenir la Confrérie est fixé : défendre le matériel et regrouper les utilisateurs, l’un n’allant pas sans l’autre.

Même si ce n’est pas explicitement dit, « …leurs machines particulièrement bien adaptées à toutes les formes de cyclotourisme… » montre assez clairement que l’association du 650B avec la randonneuse à la française est bien faite.

 

couv1999L’année 1999 sera capitale puisque c’est en juillet que sort la première randonneuse confrériale, suite de « l’opération Chiche ? » Et très logiquement le numéro de l’été 1999 précise en trois pages titrées « la reconquista » la philosophie qui sous-tend toute l’opération, et qui continue à motiver votre association.

Vous pourrez télécharger ces trois pages ici : reconquista

 

 

 

40-sommaire

cliquez pour agrandir

2016, numéro 40 : avec l’arrivée de Christophe Corbou, professionnel de la mise en page, une nouvelle étape dans la qualité de la revue est franchie. Les premiers retours des abonnés montrent que la maquette épurée plait beaucoup.