AG 2018 : Casseneuil

Pour l’Ascension 2018 (mercredi 9 mai au dimanche 13 mai), c’est à Casseneuil (47440) qu’André MARTY organisera le séjour des confrères, désormais pratiquement finalisé. Dédé vous dit tout dans un document définitif accessible ici.

Mais pour faciliter l’organisation, n’oubliez pas de signaler (voire d’anticiper) votre inscription au gîte à l’adresse ag2018-casseneuil AT laposte DOT net, ou téléphoner préalablement au 06 81 50 83 56 (André).

Chaque mois, une photo différente s’affichera ici.
La sortie du mercredi 9 mai : le groupe, descendu du Pech Neyrat ou est adossé le village des 3 Rivières, passera par ce pont pour accéder aux vieilles pierres. M. Dubreuil historien local, et son ami F. Pottier (un ch’ti venu chercher soleil) nous dévoileront les secrets que recèle cette vieille bourgade…

Cette 2ème photo de Lauzun (ci-dessous) illustre le parcours du jeudi 10 mai, qui sera vallonné (+ 788 m de dénivelé). Les pentes les plus serrées s’escaladeront en matinée, histoire de réveiller notre appétit. Au menu : Monclar d’Agenais, Bastide élevée en 1256, puis nous sillonnerons le Pays de Lauzun en Guyenne. Ensuite, instant majeur de la journée : « sur les traces du guitouweb », Castillonnès la 2ème bastide (1259) mais pas que… Le chemin du retour nous fera traverser la 3ème bastide Saint Pastour (1269) avant de rejoindre les berges de la Lède.

vendredi 11 mai : Après 1h de réveil musculaire plan plan, les choses sérieuses commencent, et pour les mollets, et pour les mirettes : les bastides du Haut-Agenais sont là, devant nous, elles attendent d’être assiégées par les 650B. La sueur est au bout de la place carrée. Sur la photo, le donjon de Gavaudun toise Saint-Avit patrie du céramiste et homme de science de la Renaissance Bernard Palissy. Plus loin, Biron en bordure du Périgord nous donnera l’élan suffisant pour pauser à Villeréal (BPF). Le retour ne sera que déambulation au travers des vergers de pruniers et de noisetiers.

Casseneuil : suite du feuilleton, épisode du SAMEDI 12. Le circuit proposé de 37 km, dit « spécial Chantal » est tout plat. Après deux journées exigeantes pour les mollets, nous déambulerons « tranquilou » jusqu’à Castelmoron sur Lot (photo ci-dessous), en passant par Ste Livrade et Le temple sur Lot (ex Temple du Breuil, qui était au 12ème siècle la commanderie templière la plus importante de l’Agenais). Par le pont classé, nous passerons sur la rive droite du Lot (port fluvial de Lalande, Fongrave) pour revenir à St Livrade, et récupérer la véloroute pour un retour à Casseneuil à l’heure du casse-croûte.

Balade du DIMANCHE 13. Après avoir traversé la bastide de Villeneuve/Lot par le pont des Cieutat, nous irons à la rencontre des deux joyaux du secteur : Penne d’Agenais (le 3ème BPF du séjour après Monclar –jeudi– et Laparade –samedi-) bien perché comme les 2 autres. Tout en haut, les ruines du château Richard Cœur de Lion dominent ND de Peyragude. Joli point de vue sur la vallée du Lot… Après le casse-croûte, direction Saint Antoine de Ficalba, pour rallier Pujols un des plus beaux villages de France (paraît-il). Une halte s’impose. Puis nous nous laisserons glisser jusqu’à la Lède.