Dimanche 11 novembre : Val de Saire

Un rappel pour les étourdis : vous pouvez vous inscrire pour la réunion autour du 11 novembre jusqu’à jeudi (1er novembre). L’inscription c’est sur la page ad hoc.

Descriptif de la journée du dimanche 11 novembre (par le voltigeur-éclaireur Loïc)

Après les bosses à répétition de la veille, place à une sortie, plus longue mais plus régulière, que je peux résumer ainsi : plat-côte-descente-côte-descente-grimpette-descente-plat. Le plat, c’est l’ inévitable piste cyclable qu’ il faut prendre pour atteindre et traverser Cherbourg puis Tourlaville. Mais, dès la sortie de l’agglomération, arrêt au château des Ravalet. Château Renaissance construit à l’ emplacement et avec les pierres d’ un château féodal dont il reste la base du donjon. Un parc, de 14 ha, visitable, combine jardins à la française et jardins à l’anglaise.
Ensuite, vient la côte. Au sommet, l’ arrêt devant la curieuse église de Digosville (on ne prononce pas le « s ») vous permettra de souffler. Puis, c’ est la descente, tranquille, pépère, le long de la Saire. Un lavoir, un étang seront prétextes à de brefs arrêts, avant celui plus conséquent du Vast. (on ne prononce pas…) commune renommée pour sa cascade (on prononce le « s ») et ses deux boulangers qui revendiquent la paternité de « La brioche du Vast ». André vous donnera sa version à lui de l’ histoire, et lui, ce qu’ il trouve le meilleur chez ces artisans, c’ est le gateau de Savoie. Mais, fond de vallée implique remontée, ce que nous ferons jusqu’ à Saint Pierre Eglise connu pour son château et son curé ( 17ème ou 18ème siècle) qui imagina un « projet de traité pour une paix perpétuelle » . N’ aurait il pas été lu par les grands de ce monde ?
A nouveau, descente jusqu’ à la vallée des moulins et le site du viaduc de Fermanville. Profitez de l’ arrêt pour admirer les faitages et les épis de faîtages en poterie. Grimpette, courte mais bonne, puis redescente tranquille jusqu’ au fort Levy, construit fin XIX ème siècle pour abriter des pièces d’artillerie. Pour se prémunir de qui ?
Descente tranquille, lacis de pistes cyclables et nous voilà dans Cherbourg. Un regard sur le « Redoutable » et nous enquillons la piste cyclable pour revenir à Urville.

kilométrage : 75, dénivelée : 655 m.

Ce contenu a été publié dans 11 novembre, agenda. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.