Pour rendre visite aux Arvernes

Vous avez raté l’hivernale ? Tant pis, c’est trop tard ! Mais il est encore temps de vous inscrire pour le week-end de l’AG à l’Ascension. Foin des mornes plaines de la Brenne et des décors bucoliques de ses lacs et étangs, nous serons cette fois en Auvergne. Mise à part la sédentarité de nos ouailles, cantonnées au gîte fédéral des 4 vents, face à l’itinérance nez au vent et mains aux cocottes qui sied à nos hivernales, probable qu’en terme de géométrie, nous passerons, dans un plan vertical, de la ligne droite à la ligne brisée. Pas d’inquiétude pourtant ! Dans un premier temps, sachons que l’effort bien maîtrisé et sans excès ne peut être que bénéfique à nos petites artères. Là n’est pas notre but premier, mais à nos âges, murs comme sémillants, la chose à son importance. Ensuite, les forêts touffues de persistants et de chênes qui tapissent les vallonnements plus ou moins ardus, voilà un décor bien sympa pour nos joyeuses mais… culturelles pédalées. D’autant qu’au soir venu, nos géologues maison ont promis de nous faire des exposés précis sur les sur et les sous-sols de la chaîne des puys.
D’inscrits, nous sommes déjà une bande de joyeux lurons, ni trop, ni pas assez, juste le nombre qu’il faut pour produire assez de bonne humeur pour égayer l’atmosphère, sans par le nombre étouffer la connivence. Mais bon, toujours contents d’accueillir un copain, si vous souhaitez venir nous vous ferons une petite place.

Ce contenu a été publié dans agenda, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.