Nos randonneuses : le new deal

Toujours soucieux de parfaire la mise à disposition des randonneuses de la Confrérie, nous mettons la dernière main à un nouveau partenariat capable d’améliorer la qualité et de diminuer les délais d’acquisition de nos produits.

« Cévennes », dont les cadres étaient manufacturés par CYFAC et montés par Vélostrada, a vécu, place à « Aubrac » et « Morvan ».

Notre nouvelle randonneuse, Aubrac, sera distribuée au même tarif que son aînée, soit 2.100 €, mais elle sera construite et montée par Sébastien Klein et comptera quelques modifications de détail. Quant à Morvan, pour cause d’arrêt de la série Shimano 105 triple vitesses aux poignées, elle sera équipée de la série Campagnolo Athena.

Ce jeune français installé en Angleterre est un jeune cadreur (une petite quarantaine) bien né dont la valeur n’attend pas le nombre des années. Pour preuve, il vient d’enlever le premier prix, catégorie jeunes, au concours de machines organisé cet été à Ambert, où était présent le gratin de la profession. Une référence.

Après de multiples contacts et discussions par téléphone et par internet, c’est à l’occasion de leur raid anniversaire avec le duc Guillaume que le président et le trésorier ont une nouvelle fois conquis l’Angleterre et rencontré notre nouveau partenaire.

Contact 5/5, un prototype est en route, afin de fignoler le réglage et les premières machines pourront être livrées début janvier 2017.

Les dossiers sont en cours de rédaction mais les randonneurs avisés qui recherchent une machine parfaitement équilibrée entre cyclisme et tourisme peuvent déjà nous contacter.

La randonneuse présentée par Sébastien Klein au Concours de machines d'Ambert

La randonneuse présentée par Sébastien Klein au Concours de machines d’Ambert

Ce contenu a été publié dans artisan, matériel, randonneuse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.