Et notre journal, vous le connaissez ?

Vous ai-je dis que la Confrérie possède son canard ? Pas un qui fait coin coin, un qui fait danser textes et photos ! Non ? Il faut donc informer les cyclistes n’ayant pas encore découvert les saintes écritures sixcentcinquantistes que notre revue paraît deux fois l’an, chargée de rêves et d’infos, de récits de routes jolies, de nouvelles des copains et d’essais de nos matos à nous.

Et n’allez pas croire que notre vecteur écrit ne s’adresse qu’aux élus du 584*. Qui que vous soyez, même très loin de notre association technique et épicurienne, vous pouvez vous y abonner. Et même, pour quelques malheureux euros, vous procurer les anciens numéros. Au moins ceux non encore épuisés par les innombrables demandes des foules en quête de rédemption sur deux roues.

Outre que vous aurez accès au sain discours qui s’épanouit dans nos pages, exempt de compétitionnite et de prétention cycliste, vous profiterez de l’ensemble des plaisirs et activités de l’association. Hormis le droit de vote en assemblée générale.

Ben oui ! Difficile quand même de confier le pouvoir de décision sur les affaires du 650 à des cyclistes non concernés. Faut pas non plus déconner !!

* diamètre fond de jante du 650 B

couv

 

Ce contenu a été publié dans journal, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.