Pas de trop grands pour le 650 ?

Mordicus ! Pas de prosélytisme ! C’est notre règle. Mais pour faire avancer nos projets, faut bien faire un peu de pub. Et comme nos poches ne recèlent en leurs fonds que quelques malheureuses pièces tristement clinquantes, que nous ne pouvons mettre en chantier des clips à diffuser à la télé, il faut bien présenter nos projets et matériels lors des rencontres sur le terrain.

Face à un interlocuteur plus ou moins attentif, nous argumentons le plus consciencieusement, le plus objectivement possible. Et bien souvent, la sentence venue d’en face tombe comme le couperet de la machine de monsieur Guillotin : « oui, mais je suis trop grand pour le 650 ! »

Et bien non, mon ami ! La roue de 650 B n’a rien à voir avec la taille. D’ailleurs l’assertion n’a jamais était avancée dans le cadre du VTT et de sa roue 26 pouces pourtant plus petite encore que notre diamètre chéri. Non, soyons clairs, il y a des sixcencinquantistes petits, mais il y a aussi des grands et même des très grands. Pour les sceptiques nous avons des preuves.

Et puis, de toute façon, comme l’a très efficacement démontré Mimi Colucci : « y’a pas de grands, y’a pas de petits, la bonne longueur pour les jambes c’est quand les pieds touchent bien par terre. »

Patrick

Ce contenu a été publié dans billet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.