De retour des entretiens de Bichat (Cepoy)

Le vélo, ça fait du bien ! Non, pas comme une aspirine sur un gros mal de tête… Quoique ! C’est meilleur pour la santé des artères qu’une cure de Simvastatine. Mais là n’est pas la question. Moi je dis qu’il participe de l’épanouissement de son chou personnel. Plus tu roules et plus tu te fluxes les lobes, à grands coups de vents jolis, et y entrent alors des sensations bleues et des envies de chanter.

Dans cette discipline augustement médicale, au sein de laquelle le 650 est un must, nous disposons à la Confrérie de thérapeutes de talent. Dernièrement, le week-end du 11 novembre, c’est Loïc, praticien Normand, qui s’était chargé de la cure. Un succès ! En terre Gâtinaises, la vingtaine de patients présents ont d’abord accompli quelques exercices de rinçage de neurones, à base de pédalages vifs et joyeux. Une fois ces derniers lavés et propres, ils furent badigeonnés de pommades nobles à base de visites culturelles concoctées par le médecin confrérial. Puissamment requinqués par cinq jours d’excellence, ils sont repartis le caisson en bois vert et le feu au derrière.

Le stage à peine terminé, déjà le comité directeur de notre établissement médical a mis sur pieds d’autres rendez-vous du même type. Parce qu’une telle efficacité de soins sans gréver encore le budget de la sécurité sociale faut au max profiter de l’occase.

Ce contenu a été publié dans agenda, billet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.