L’inaccessible étoile

etoilePour ce qui me concerne, j’ai toujours rêvé d’une belle randonneuse Alex Singer, le célèbre constructeur du 53 de la rue Victor Hugo à Levallois-Perret en banlieue parisienne. Parvenir à ce rêve est difficile sinon impossible pour moi, d’autres choix de vie sont faits et la randonneuse de prestige de ne rester… qu’un rêve !
Mais, parfois le hasard peut faire bien évoluer les choses… Il suffit qu’un ami proche lance à la cantonade qu’il vend une randonneuse Alex Singer d’occasion… C’est alors que je m’entends « à l’insu de mon plein gré » prononcer la phrase suivante « Tu ne peux vendre cette randonneuse qu’à moi ». C’est péremptoire, définitif, impératif, obligatoire, incontournable, bref, c’est fait ! Et moi, pris à mon propre piège ! La randonneuse en question est à ma taille, fabriquée, en 1981, pour le cadre par Roland Csuka, un artiste du chalumeau, aujourd’hui disparu. Elle est de couleur bleue, une des couleurs originelles des cycles Alex Singer. Elle a été remise en état par le vélociste de Levallois, Ernest Csuka avant son décès, voilà quelques années…
L’inaccessible étoile m’appartient… Mon rêve est réalisé !

Jean-Pierre

Ce contenu a été publié dans artisan, matériel, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.